• au-deladesracines

connaissez-vous le shirin yoku?

Le parfum des arbres, le bruit des feuilles sous le vent, la sensation du soleil filtrant sous l a canopée, nos pas alentis par l’humus du sentier sont autant de facteurs menant au calme et à l’apaisement. Ce sont les Japonais qui le disent : imprégnés de culture zen et d’harmonie, ils ont érigé le Shirin-Yoku -littéralement « bain de forêt »- en dogme. Et si le mieux-être était simplement une balade au vert ?

Shirin-Yoku, késako ?

Le principe est simple : s’extraire du bruit et de l’hyper sollicitation qui nous épuisent, en plongeant dans l’océan vert le plus proche.

Silence : on se resynchronise

Le bain de forêt est un bain de silence et de lumière opalescente verte. Une douceur ouatée immémoriale qui donne envie de parler latin « nullius coloris aspectus iucundior est » n’est ce pas ? (il n’est pas plus agréable couleur que le vert ,Pline l’Ancien)


Il est communément admis à travers la planète que la couleur verte est apaisante ; et cette belle unanimité n’est pas le fruit du hasard.

Les plus scientifiques vous parleront de « milieu spectre de la lumière ».

Les autres, de régénération, de renouveau, d’espérance et d’optimisme !

Le vert qui capte l’énergie solaire et la transforme en énergie vitale est symbole de régénération spirituelle : il rend plus conciliant et plus compréhensif, atténue colères et frustrations, favorise l’amitié et consolide l’amour. C’est un stimulant des relations sociales positives, un remède contre les effets de notre vie trop moderne. Enveloppant, calmant, rafraîchissant, tonifiant, le vert est la couleur des apothicaires. En un mot donc, le vert soigne ! Et si, pour les tibétains, le voyage est un retour à l’essentiel, alors le voyage dans la couleur verte est un retour à la vie.

Vous prendrez bien un bol de vitamines G ? La Green vitamine n’existe pas bien sûr, mais le mot est plus attractif que phytoncide ! L’école de médecine de Tokyo a démontré que ces molécules sécrétées dans l’air par les arbres, renforcent le système immunitaire, en plus de réguler le rythme cardiaque et d’abaisser la tension artérielle. Et les mêmes études internationales montrent que les effets persistent pendant 30jours ! Une fois par mois, une longue promenade détente en forêt serait donc peut-être à inscrire sur notre agenda d’individu stressé.

La puissance des arbres, l’air pur et le chant des oiseaux.

Pour se rebooster complètement

Forte teneur en oxygène, ce n’est pas une surprise. Surtout pendant les médianes de la journée, quand le soleil est au zénith. Mais saviez-vous que les mousses, les lichens et la rosée fixent les particules nocives en suspension dans l’air ? Et que sous la majesté des grands arbres l’air contient 11500 fois moins de microbes, que celui des grands magasins et autres lieux publics très fréquentés .

Alors en forêt , respirons, res-pi-rons . Au cours de la balade, choisissez l’arbre qui vous plaît, puissance immobile…

Ouvrez grand les bras et enlacez-le. Histoire d’énergie tellurique ou complicité d’origine karmique, on ne sait pas, mais ça fait un bien fou ! On allait oublier

N’oublions pas le chant des oiseaux ! Cette joyeuse mélodie dont on guette les premiers trilles ébouriffés avant les premiers bourgeons...elle respire la joie de vivre, elle inspire, elle élève, vous booste le moral...Beethoven lui doit le 2è mouvement de sa célèbre Symphonie Pastorale où le coucou donne la réplique à la caille et au rossignol,,,

Ordonnance gratuite à la portée de tous !

Savez-vous que certains médecins prescrivent déjà des balades natures pour éviter des prescriptions médicamenteuses ? La reconnexion à la nature a en effet sur le stress, le système immunitaire, l’humeur, la confiance en soi, la forme physique, la mémoire, le moral, la créativité. Et on en oublie sans doute !

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2019 par ncdisia Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now